• HDroit, Interprétation et intuition

    En interprétant vos rêves, vous prenez connaissance d'une quantité étonnante d'informations non-traitées concernant vous-même, vos proches, le monde qui vous entoure et vos réactions subjectives à leur égard.

    L'interprétation n'a de raison d'être que si elle est suivie d'actions, de changements qui en découlent dans la vie de tous les jours ; c'est cela «traiter» l'information.


    Il faut un peu d'intuition pour interpréter ses rêves ; ceci donne naissance à un cercle vicieux :

    "l'interprétation développe peu à peu l'intuition, qui elle-même facilite l'interprétation, et ainsi de suite".

     

    Mais l'usage de l'intuition ne se limite pas seulement à l'interprétation des rêves ; on peut apprendre ensuite à l'utiliser quotidiennement, apprendre à faire confiance à ces messages irrationnels qui nous viennent du dedans et nous suggèrent de faire telle chose plutôt que telle autre, sans que l'on sache vraiment pourquoi.

    L'intuition n'est pas toujours un phénomène «paranormal» :

    Une intuition n'est souvent rien d'autre que la conclusion à laquelle est parvenu notre hémisphère droit après avoir pris connaissance d'une énorme quantité d'informations perçues tout à fait normalement.


    Il apparaît que le rêve permet assez rapidement en l'utilisant de diverses manières, de développer certaines capacités latentes que possède chaque individu :

    l'intuition, la sensibilité, un certain sens de la psychologie aussi, et la capacité de sentir le monde qui nous entoure plutôt que de le rationaliser, l'intellectualiser, pour le cataloguer

     

     

     

    « 6 - Convergence oculaire »