• Medecine

     

    Le pharmacologue allemand Otto Loewi (1873-1961), qui a reçu le Prix Nobel de médecine, a découvert la nature chimique des transmissions d'afflux nerveux à la suite d’une expérience qui lui a été suggérée dans un rêve.


    " En 1921, un dimanche, je m'éveillai, allumai la lumière et jetai quelques notes sur un petit bout de papier. Puis je me rendormis. Lorsque je me levai, le lendemain à 6 heures, je pensai soudain que j'avais écrit quelques chose d'extrêmement important au cours de la nuit. Mais je fus incapable de déchiffrer mon écriture.
     
    " La nuit suivante, à 3 heures du matin, l'idée revint. Il s'agissait de la présentation d'une expérience en vue de déterminer si, oui ou non, l'hypothèse de la transmission chimique que j'avais émise 17 ans plus tôt était exacte. Je me levai immédiatement, me rendis dans mon laboratoire et réalisai une expérience simple sur un coeur de grenouille, d'après ce qui était " dicté " dans mon rêve... Les résultats devinrent la base même de la transmission chimique des impulsions nerveuses. "

     

      

    Loewi a déduit de ces expériences que, chez les grenouilles, des substances chimiques spécifiques sont libérées dans les terminaisons nerveuses. Elles modifient ensuite le fonctionnement du coeur

    Loewi vient de découvrir les curieux effets de l'acétylcholine.

     


     

    « Benzène »