• Scientifiquement

      

    Une  chose importante que l’on doit à l’étude scientifique du sommeil et des rêves et d’avoir fait la

    lumière sur le rêve lucide et sur un grand nombre de phénomènes qui lui sont plus ou moins associés, à

    savoir notamment les expériences hors du corps (Out of the Body Experience) et les expériences au seuil

    de la mort (Near Death Experience).

     

     Le rêve lucide n'est plus considéré aujourd'hui par la communauté scientifique comme

    une élucubration de parapsychologue ou une bizarrerie pour amateur de sciences

    occultes.

     

     
    Le spécialiste de l’étude du sommeil et des rêves, Michel Jouvet, écrivait en 1992 :

     

     « Je dois confesser que pendant longtemps je n’ai pas cru à l’existence de ces rêves lucides. Cependant,

    depuis trois ans, à quatre reprises, j’ai pu constater l’extraordinaire expérience subjective que

    représente le déroulement de l’imagerie onirique que l’on ne peut influencer, et à laquelle on assiste en

    étant parfaitement conscient qu’il s’agit d’un rêve. Ainsi, un Moi conscient d’être conscient est « rêvé »

    par un inconscient qu’il ne peut influencer. L’interprétation en termes neurologiques nous

    échappe. ».

     

    Remarquons qu’il fait allusion ici à une variété de rêve lucide dans lesquels on est uniquement

    spectateur du rêve sans pouvoir être acteur et metteur en scène.

     

     
    Grâce aux travaux de pionniers comme Stephen Laberge et son équipe du Laboratoire d’étude du

    sommeil de l’Université de Standford aux Etats-Unis, de nombreuses expériences fascinantes ont pu

    être réalisées  ce qui a permit  à une nouvelle race d’explorateurs de voir le jour : les onironautes, c’est à

    dire les explorateurs du rêve conscient.

      

     

    Scientifiquement

    « CouleursCulturellement »